Un peu d'histoire

Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > Champagne > Un peu d'histoire

partager la page via les réseaux sociaux

Fermer
D'où tire-t-il son origine ? Comment l'élabore-t-on ? Devenez incollable sur l'histoire de ce vin hors du commun.

Origine du Champagne

Vignoble

L’existence de la vigne en Champagne remonte aux débuts de notre ère. Ce sont les Romains qui introduisirent la culture de la vigne en Champagne. Ils avaient déjà décelé l’originalité du terroir qui confère au Champagne sa spécificité : climat océanique de transition, sous-sol crayeux et relief de coteaux.

De l’Antiquité au XVI ème siècle, l’histoire de notre région est intimement associée à la production de vins tranquilles rouges, puis gris.

Le Champagne n’apparut qu’au XVII ème siècle, lorsqu’on commença à maîtriser l’effervescence naturelle du vin local et, comme le faisait le moine Dom Pérignon, à tailler la vigne et à assembler les crus et les cépages.

Étroitement lié à la monarchie, le Champagne devint le vin des sacres, puis le vin des rois. Son succès s’étendit aux élites aristocratiques du monde entier au XIX ème siècle grâce au dynamisme des Maisons de Champagne, qui en firent le symbole de l’esprit français.

Après 1945, la frénésie du Champagne toucha de nouveaux milieux. La production annuelle actuelle dépasse les 300 millions de bouteilles.

Elaboration du champagne

L’aire géographique d’appellation Champagne se compose de plusieurs terroirs de caractères différents. Selon une tradition souvent plus que séculaire, chaque Maison de Champagne choisit à la vendange les crus (villages) et les cépages (pinot noir, pinot meunier et chardonnay) qui composent ses approvisionnements de raisins.

Au printemps, les vins de chaque cru sont analysés et dégustés afin de déterminer leurs caractéristiques respectives.

Le chef de Maison et ses œnologues peuvent alors fixer les proportions dans lesquelles il y a lieu de les assembler et, sauf millésime, de les compléter par des vins de réserves d’années antérieures.

Ce savant et délicat assemblage constitue la cuvée, dont l’harmonie spécifique et la qualité constante au fil des ans distinguent chaque Grande Marque.

Mis en bouteilles, le vin devient alors effervescent, puis vieillit lentement dans des caves profondes qui lui garantissent le calme, la température constante, l’ombre et l’hygrométrie qui lui sont nécessaires pour atteindre sa plénitude.

Maison de Champagne Taittinger

Les tailles et noms des bouteilles de champagne

(Agrandir l'image)

Le quart : 20 cl (ou 18,7 cl)
La demie : 37,5 cl
La bouteille standard ou Champenoise : 75 cl
Le Magnum : 1,5 l (2 bouteilles de Champagne)
Le Jéroboam : 3 l (4 bouteilles de Champagne)
Le Mathusalem : 6 l (8 bouteilles de Champagne)
Le Salmanazar : 9 l (12 bouteilles de Champagne)
Le Balthazar : 12 l (16 bouteilles de Champagne)
Le Nabuchodonosor : 15 l (20 bouteilles de Champagne)
Le Salomon : 18 l (24 bouteilles de Champagne)
Le Souverain : 26,25 l (35 bouteilles de Champagne)
Le Primat : 27 l (36 bouteilles de Champagne)
Le Melchisédech : 30 l (40 bouteilles de Champagne)